Laster Technologies veut remplacer les écrans par des lunettes.

Appareil Laster Pro Mobile Display

Une start-up française, Laster Technologies , est en pointe dans le domaine des nouveaux périphériques de visualisation informatique, et devrait être l’une des toutes premières sociétés au monde à proposer des lunettes semi-transparentes permettant d’incruster des informations numérique « par dessus » la vision du monde réel. Un pas de géant vers le futur de la réalité augmentée.

Et grâce à cela, cette société a été nominée parmi les cinq « Technology Winners 2011 » de la prestigieuse organisation américaine IEEE.

Télématin les avait présenté dès 2010 (plus forts que les blogs techno!). La démonstration commence vraiment à 2mn17.

Lunettes Laster Smart Vision

Laster devrait sortir cette année son premier produit « smartvision spectacle », qui projettera une image VGA couleur, à partir d’un smartphone auquel il sera relié en Wifi ou Bluetooth. Dans un premier temps, ces interfaces qui coûtent plusieurs milliers d’euros sont destinés à l’industrie et la médecine, mais devraient se démocratiser rapidement.

A en juger par la photo, ces lunettes augmentées semblent plutôt discrètes.

A quand la version 3D?

Et à quand également l’association à un clavier virtuel, du type de celui présenté ici par l’université finlandaise d’OULU?

Ca commence à faire rêver…

Pour plus d’informations sur la Réalité Augmentée, ou une aide à la mise en oeuvre d’un projet : http://augmentedmedia.com

La réalité augmentée. Gadget, ou révolution?

La réalité augmentée sort progressivement des laboratoires et des applications industrielles, la diffusion massive des smartphones semblant devoir en accélérer l’usage grand public. Mais est-ce juste un amusement pour technophiles avertis? Et d’abord, qu’est-ce que c’est?

Au sens large, on peut considérer que le terme réalité augmentée recouvre tout ce qui consiste à ajouter une information numérique à notre perception du monde réel. Cette information peut être visuelle (c’est de loin le cas le plus fréquent), mais elle peut également être sonore, tactile, voire olfactive.
Il est important de noter que l’utilisateur se trouve ici dans son environnement réel, et qu’on vient ajouter de l’information numérique, contrairement à la Réalité Virtuelle, pour laquelle l’immersion est totale, l’utilisateur se trouvant plongé dans un univers complètement artificiel.

Incrustation d’informations sur le cockpit d’un avion de chasse

Les premières applications ont, comme souvent, été militaires.

Par exemple, et c’est déjà une technique largement répandue, les casques ou les cockpits des avions de chasse  affichent des informations en surimpression.
Et cette notion de casques communicants s’étend maintenant aux autres forces militaires, avec des casques à réalité augmentée pour l’infanterie.

Par ailleurs, la réalité augmentée est depuis des années utilisée dans l’industrie, pour mettre en situation réelle des équipements futurs, ou former des opérateurs de maintenance. La vidéo suivante est un bon exemple d’un équipement « virtuel » incrusté dans un environnement réel.

Mais la réalité augmentée commence également à apparaître dans notre vie courante, principalement pour la publicité, le tourisme, et de manière balbutiante, pour les jeux.

La mise en oeuvre d’expériences de réalité augmentée visuelle va dépendre du type de périphérique utilisé : elle sera sensiblement différente selon qu’on utilise un écran fixe d’ordinateur associé à une webcam, ou un mobile – smartphone, tablet…

Commençons par l’écran d’ordinateur et la webcam. Le but est ici de faire apparaître des images en trois dimensions dans le champ de la caméra, au moyen d’un indice visuel. Souvent on utilise une carte imprimée sur laquelle se trouve un symbole spécifique (une sorte de QR code), qui va déclencher l’incrustation, à l’écran de l’ordinateur, d’une image 3D animée par dessus le fond de l’image (le plateau, bien réel, d’une table, par exemple).
Ces quelques exemples spectaculaires illustrent bien cet aspect de la technologie.

  • Le symbole imprimé sur la brique de lait, lorsqu’il est filmé par la webcam de l’ordinateur, fait apparaître tout un univers champêtre et ludique. Remarquez que le « plateau » rétrécit lorsqu’on éloigne la brique…
  • Comment faire prendre vie aux joueurs de votre équipe favorite?
  • Dans cette expérience, c’est tout un espace de jeu pour enfants qui se peuple de personnages virtuels…
  • Deux exemple qui préfigurent sans doute les jeux du futur, avec ces personnages virtuels tirés du film Avatar, et ces constructions Lego qui se matérialisent par dessus la boite où elles sont enfermées…
  • Pratique, l’essayage de lunettes à domicile. Peut aussi s’appliquer (ça existe!) à l’essayage de vêtements.

Enfin un exemple de réalité augmentée à découvrir soi-même, le site qui vous transforme en Transformer : http://weareautobots.com.

Passons aux smartphones et tablets, maintenant.
Même si certaines applications vues précédemment s’appliquent également à ces appareils, l’écran plus petit les rend moins spectaculaires. En revanche, les applications peuvent avantageusement tirer parti des spécificités liées à la mobilité, comme la géolocalisation ou les gyroscopes. Les champs d’application sont extrêmement vastes.

Deux exemples « classiques » tout d’abord.

  • Ici, un smartphone affiche, par dessus une vraie carte géographique imprimée, le relief en 3D.
  • Et que dire de cette armée de tanks qui sort d’un mur de chambre?

Maintenant, des utilisations plus en rapport direct avec la mobilité.

  • Globalement, ces applications consistent à visualiser, sur l’écran de son smartphone, des informations en surimpression de l’environnement réel, comme dans cette application qui affiche des données google maps.
  • Il existe déjà des dizaines d’applications de ce type, qui vont du guide touristique à la carte du ciel interactive, en passant par le jeu où vous tirez sur les voitures qui passent! Le site Iphoneness en recense 40, et n’est pas exhaustif.
  • Enfin un exemple spectaculaire de réalité augmentée indirecte, où votre smartphone pilote une drone qui n’a rien de virtuel, mais interagit virtuellement avec d’autres drones!

Ces exemples sont loin d’être exhaustifs de ce qu’est déjà la réalité augmentée, et il ne fait aucun doute que les applications vont se multiplier dans un bref avenir. Les quelques années qui viennent vont être celles de la réalité augmentée, sous toutes ses formes, et il y a fort à parier que dans cinq ans nous verrons, à travers nos périphériques, le monde qui nous entoure d’une manière totalement différente. Et nous commencerons probablement à le voir au travers d’interfaces qui n’auront plus rien à voir avec nos écrans actuels, fussent-ils mobiles.
La réalité augmentée de demain s’affichera sur des lunettes interactives, telles que celles développées par Laster Technologies. Avant qu’elle ne s’affiche sur des lentilles…

Les films d’anticipation tels que Terminator et sa vision augmentée seront bientôt des réalités. Augmentées.

Pour plus d’informations sur la Réalité Augmentée, ou une aide à la mise en oeuvre d’un projet : http://augmentedmedia.com

Laster, start-up française de réalité augmentée, finaliste du prix technologique le plus prestigieux aux US!

Retenez bien ce nom : Laster Technologies. Vous devriez en entendre parler dans les mois et les années à venir!

En effet, cette petite société française, qui conçoit des systèmes optiquo-informatiques destinés à la réalité virtuelle, a été sélectionnée parmi les 5 projets innovants les plus prometteurs à court terme par l’IEEE, association américaine de l’électronique et de l’informatique, qui se définit comme « The world’s largest professional association for the advancement of technology ».
Ces cinq projets ont fait l’objet d’un vote de la part des membres de l’organisation, dont les résultats ont été dévoilés le 3 Mai lors de l’ACE Awards Ceremony à San Jose, Californie. Et si Laster n’a finalement pas été retenue parmi les deux gagnants (Willow Garage, une société révolutionnaire de robots domestiques et IBM, merci pour la start-up!), le simple fait d’avoir été finaliste d’un évènement aussi prestigieux force le respect et mérite qu’on s’y intéresse de près.

Mes deux prochains billets sont donc consacrés à ce sujet :

Au fait, une start-up française finaliste d’un des plus prestigieux prix technologiques internationaux, vous en aviez entendu parler, vous???

Pour plus d’informations sur la Réalité Augmentée, ou une aide à la mise en oeuvre d’un projet : http://augmentedmedia.com